Appel du Vatican à ratifier le Traité d’interdiction des essais nucléaires

bombe_atomique_israelNos amis de Pax Christi nous font part sur leur site de l’appel du Vatican à ratifier le Traité d’interdiction des essais nucléaires.
Le 29 septembre 2015, Paul Gallagher, secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États, est intervenu à New York lors de la IXe Conférence sur la facilitation de l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. « L’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction complète des essais nucléaires agira comme une pierre angulaire dans la fondation d’une structure mondiale qui soutient un monde exempt d’armes nucléaires et garantit une sécurité coopérative basée sur une éthique de la responsabilité. »

« L’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction complète des essais nucléaires agira comme une pierre angulaire dans la fondation d’une structure mondiale qui soutient un monde exempt d’armes nucléaires et garantit une sécurité coopérative basée sur une éthique de la responsabilité », a déclaré Mgr Paul Gallagher, secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États.

Il est intervenu lors de la IXe Conférence sur la facilitation de l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) à New York ce mardi 29 septembre.

Mgr Gallagher a souligné que l’entrée en vigueur du TICE serait le témoignage de l’établissement de l’éthique de la responsabilité nécessaire pour « répondre adéquatement aux défis du XXIe siècle ». « Il est essentiel de remplacer la logique de la peur et de la méfiance par l’éthique de la responsabilité, a-t-il dit, et ainsi de favoriser un climat de confiance qui valorise le dialogue multilatéral grâce à une coopération cohérente et responsable entre tous les membres de la communauté internationale. »

Le secrétaire du Vatican pour les relations avec les États a rappelé que le Saint-Siège avait ratifié le TICE le 18 juillet 2001 et que « l’interdiction des essais et de la poursuite du développement des armes nucléaires, le désarmement et la non-prolifération sont étroitement liés ». Il a « réitéré » un appel du Saint-Siège aux États qui n’avaient pas encore ratifié le Traité en les invitant à démontrer un « leadership courageux et un sens élevé de la responsabilité politique ».

Mgr Gallagher a souligné que « le Saint-Siège donnait son soutien moral complet à l’acte solennel de la ratification ». « Il est de notre devoir envers l’humanité dans son ensemble, et en particulier envers les pauvres et les générations futures, d’utiliser la puissance sans précédent que constituent la science et la technologie pour le service du bien commun, et pour promouvoir une véritable culture de la paix », a-t-il dit.

Mgr Gallagher a évoqué le bombardement nucléaire d’Hiroshima et de Nagasaki qui était devenu « le symbole de la puissance destructrice sans limites de l’homme quand il fait un usage déformé du progrès scientifique et technique ». Il a cité l’encyclique Laudato si’ sur le pouvoir irresponsable de l’homme et ses conséquences : « Jamais l’humanité n’a eu autant de pouvoir sur elle-même et rien ne garantit qu’elle s’en servira toujours bien, surtout si l’on considère la manière dont elle est en train de l’utiliser » (n. 104).

le site de Pax Christi

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s