Migrants: la peur de l’immigration est-elle plus forte que l’empathie?

Fragilite-de-la-croix-par-Dominique-Quinio_article_popinTerminons notre réflexion sur les migrations en tentant d’analyser aussi justement que possible le sentiment des français face au tragédies des migrants en Méditerranée.
Face aux hécatombes qui se suivent on peut dire que ce n’est pas la grande empathie qui prend le dessus dans le cœur de la majorité des français. Tout semble mêlé dans l’opinion publique : compassion ponctuelle lors de ces événements, impuissance face à eux, refus d ‘accueillir ces populations, indifférence voire haine de l’étranger…

«Les gens en France ne se sentent pas concernés, car cela paraît très loin», témoigne Sylvie Houedenou, coresponsable de la commission «Personnes déracinées» chez Amnesty International. Lorsqu’elle rencontre des Français lors des opérations de sensibilisation, elle constate qu’«ils sont assez centrés sur leurs problèmes personnels, préoccupés par la situation économique et se disent que ce qui se passe est triste mais qu’on ne peut rien y faire.»

MIGRANTS-ISLAMLa situation sociale et économique en France ne prête donc pas à la générosité et à l’attention inconditionnelle des défavorisés. A regarder de plus près on peut voir qu’ils tentent de fuir la réalité et de se réfugier dans des intérêts plus anodins. Exemples : Nous vous présentions la vidéo de Fatou Diomé il y a quelques jours. Elle a été visionnée 7 100 fois. Par contre « bagarre entre filles » 5000  000 fois et  » il surprend sa femme en train de le tromper » 537 000 fois …
Que la futilité l’emporte sur la gravité, on peut encore à la rigueur le comprendre. Tout le monde n’a pas, ou ne veut pas avoir, la capacité de recul et de réflexion qui pourrait remettre en cause un mode de penser et de fonctionnement. « Moi je me débrouille tout seul et je n’ai besoin de personne » : On connait la chanson. Avec ses conséquences : « Que les migrants fassent pareils; ils savaient à quoi s’en tenir et connaissaient les risques… »

Individualisme, indifférence et opposition de plus en plus clairement affichée : Ce qui est valable pour moi, l’est aussi pour mon pays. Donc, « nous d’abord ! Arrêtons les pompes à aspiration de migrants que sont les aides, les soutiens et les accompagnements sociaux ».
Malheureusement ce sont des discours et des commentaires sur Internet qui deviennent banalité. Cette hantise de l’immigration, entretenue et portée par certains courants politiques,  rejoignent cette méconnaissance des enjeux dont nous parlions plus haut. Méconnaissance des véritables chiffres de l’immigration qui attise la peur, le racisme et d’une manière de plus en plus franche la peur de l’Islam. L’amalgame est facile avec ce que véhicule Daesh et les intégristes musulmans en son nom : Islam = terrorisme aux yeux de beaucoup ….

ixene-21-avril-2015La position du CCFD-terre solidaire est claire. Elle appelle à la Dignité, à la solidarité et aux respects des droits fondamentaux  :
« L’Union Européenne, France en tête, entérine cette approche restrictive et inadaptée aux réels enjeux migratoires. Ainsi, dans notre pays qui se replie sans cesse un peu plus sur lui-même, les immigrés voient rogner leur droit au séjour et au travail, leurs droits sociaux et sont finalement victimes de mesures d’éloignement arbitraires. Fondée sur une illusoire fermeture totale du territoire et sur une volonté de contrôle des flux, cette politique tourne le dos aux valeurs de solidarité et de coopération avec ces populations issues de pays défavorisés ou en situation d’instabilité politique ou sociale. … Le devoir d’assistance à des populations menacées et le respect des droits fondamentaux ont été une nouvelle fois bafoués. Aux portes de l’espace Schengen, du port de Calais à l’île italienne de Lampedusa, les violations des droits humains sont flagrantes et répétées….

… Pour le CCFD-Terre Solidaire et ses partenaires du Sud, les migrants doivent voir leurs droits fondamentaux respectés et cesser de faire l’objet d’une instrumentalisation politique qui en fait des boucs émissaires.
Le CCFD-Terre Solidaire identifie deux axes d’actions prioritaires pour une politique humaine et responsable, seule à même de répondre aux défis des migrations internationales et de restaurer l’image de la France auprès de ses partenaires des pays du Sud :

  • Les accords bilatéraux (le plus souvent signés dans l’opacité) et passant outre les intérêts des pays d’origine soumis à la pression, doivent faire place à la construction d’une véritable gouvernance multilatérale.
  • La gestion des migrations doit désormais faire l’objet d’une approche internationale. De fait, les migrations ne peuvent plus relever que des seuls Etats nationaux. En ce sens, la ratification par la France de la convention des Nations Unies pour la protection des droits des travailleurs migrants et leurs familles constitue une première étape. »

« Dans nos comportements individuels face à l’étranger le temps n’est plus aux simplismes, aux «il n’y a qu’à» ni aux condamnations péremptoires. C’est notre être tout entier qui se trouve questionné. C’est notre responsabilité politique qu’il convient d’interroger. C’est notre capacité au dialogue et au partenariat qui est mise en cause. Il est urgent de réagir. Il en va de la survie de millions d’enfants, de femmes et d’hommes. Il en va de notre fidélité à des convictions fondamentales. Il en va de la création d’un monde où nos enfants pourront vivre, vivre ensemble. Aussi est-il apparu nécessaire d’unir nos voix, nos arguments et nos actions pour convaincre: l’accueil des autres, ce n’est pas toujours facile, mais, ensemble c’est vraiment l’avenir! « 
Avec les quelques posts précédents consacrés aux migrants, aurons-nous convaincu ?

En savoir plus :
– Halte aux préjugés sur les migrations 
– Pour une approche renouvelée des migrations
A la rencontre du frère venus d’ailleurs

Publicités

2 réponses à “Migrants: la peur de l’immigration est-elle plus forte que l’empathie?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s