Rapport mondial 2015 : Pertinence des droits humains dans les moments difficiles

Rapport81KoHWRCouv.-copieLe 29 Janvier dernier,  Human Rights Watch déclarait que « Les gouvernements commettent une grave erreur lorsqu’ils délaissent les droits humains dans leurs réponses à de graves défis sécuritaires »,  à l’occasion de la publication  de la 25e édition annuelle de son Rapport mondial 2015.

Dans son introduction, le Directeur exécutif, Kenneth Roth, montre à quel point l’approche consistant à « serrer les rangs » en ignorant les droits humains adoptée par de nombreux gouvernements au cours de l’année tumultueuse qui vient de s’écouler, est contre-productive.

« Les violations des droits humains ont joué un rôle prépondérant dans le déclenchement ou l’aggravation de bon nombre des crises actuelles », a déclaré Kenneth Roth. « Or, pour résoudre ces crises, il est essentiel de protéger ces droits et de tenir les auteurs de violations pour responsables de leurs actes dans un cadre démocratique. »

La montée du groupe extrémiste État islamique (également connu sous les sigles EI ou EIIL en français, ISIS en anglais, et Daesh en arabe) est l’une de ces crises internationales au cours desquelles les droits humains ont été relégués au second plan, selon Human Rights Watch. Pourtant, l’EI n’a pas surgi de nulle part. Outre le vide sécuritaire apparu dans le sillage de l’invasion américaine de l’Irak, les politiques abusives et sectaires des gouvernements irakien et syrien et l’indifférence de la communauté internationale à leur égard ont favorisé l’émergence de ce groupe armé…

– lire la suite
– découvrir la version abrégée en français

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s