Campagne « Made in illegality »

70158ea2101022f1016815024857eeb7C’est dans dans les locaux du Ccfd-Terre Solidaire à Paris avec la Plateforme des Ong françaises pour la Palestine, dont le Ccfd fait partie, que s’est déroulé ce mardi 27 Janvier une conférence de Presse pour le lancement, en France, de la campagne « Made in illegality » pour dire « stop aux relations économiques de la France avec les colonies israéliennes » .
Quelques chiffres :

 250 colonies israéliennes sont installées en territoire palestinien occupé depuis 1967
– 530 000 colons sont installés en Cisjordanie, dont 200 000 à Jérusalem-Est
– 80% des ressources en eau du territoire palestinien sont captés par les colonies, un colon israélien consommant 6 fois plus d’eau qu’un Palestinien.L’importante activité économique des colonies israéliennes joue un rôle indéniable dans le maintien de la colonisation et de son expansion. Elle repose sur une politique de l’État israélien incitant l’installation d’industries dans les colonies, le développement d’une production agricole et l’exploitation des ressources naturelles présentes en territoire palestinien.

La colonisation israélienne s’étend et accapare de plus en plus de territoires palestiniens occupés. En permettant l’importation des produits des colonies, en ne dissuadant pas leurs entreprises et leurs citoyens d’établir des relations d’affaire avec des entités liées aux colonies, en ne mettant pas en place une législation qui permette d’exclure des marchés publics et des appels d’offres les entreprises implantées dans les colonies, la France et l’UE participent au soutien de cette politique de colonisation et contribuent à sa prospérité comme à son expansion. Les colonies israéliennes sont pourtant illégales au regard du droit international.

proxyLa campagne « Made in illegality », qui vient d’être lancée vise à l’arrêt des relations économiques de la France avec les colonies israéliennes. A partir d’une étude juridique menée par François Dubuisson, professeur de droit international à l’Université libre de Bruxelles (ULB), cette campagne souligne les incohérences en ce qui concerne l’attitude de la France et de l’Union Européenne (UE) à l’égard de la colonisation israélienne.
Cette campagne a vocation à être relayée dans les différents pays de l’Union européenne.
Elle a pour vocation aussi à ce que vous vous empariez de ce sujet et que vous invitiez vos relations à relayer cette information pour qu’elle soit la plus large possible.

– Visitez le site de cette campagne
– Brochure « Made in illegality » – 16 pages
– fiche d’information   « Made in illegality » – 2 pages
– Des Ong appellent la France à cesser toutes relations économiques avec les colonies israëliennes

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s