Message du Pape pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié

ANSA660703_Articolo« À la mondialisation du phénomène migratoire, il faut répondre par la mondialisation de la charité et de la coopération ». C’est l’appel lancé par le Pape  François dans son message pour la prochaine Journée mondiale du migrant et du réfugié. Une journée qui sera célébrée le 18 janvier prochain sur le thème « L’Eglise sans frontière, mère de tous ». Dans ce message, présenté mardi 18 novembre en salle de presse du Saint-Siège, le Pape insiste sur la vocation d’accueil de l’Eglise.

« Favoriser le passage d’une attitude de défense et de peur, de désintérêt et de marginalisation à une attitude qui ait comme base la culture de la rencontre », c’est la vocation même de l’Eglise. Les mouvements migratoires, relève le Saint-Père, suscitent souvent « méfiance et hostilité, même dans les communautés ecclésiales ». Dans ce cas, affirme-t-il, suspicions et préjugés entrent en conflit avec le commandement biblique d’accueillir avec respect et solidarité l’étranger dans le besoin. « Personne ne doit être considéré inutile, encombrant ou écarté ».Et « la simple tolérance ne peut suffire » insiste le Pape.
L’Eglise est donc appelée à assumer de nouveaux engagements de solidarité, tout en collaborant avec les Etats et Organisations qui gèrent le phénomène migratoire. « Les migrations interpellent chacun d’entre nous, non seulement en raison de l’ampleur du phénomène mais aussi à cause des problématiques sociales, économiques, politiques, culturelles et religieuses qu’elles soulèvent ». Selon le Pape « une action plus incisive et efficace est nécessaire, « qui s’appuie sur un réseau universel de collaboration fondée sur la défense de la dignité et de la centralité de chaque personne humaine. De cette manière, la lutte contre le trafic d’êtres humains, honteux et criminel, contre la violation des droits fondamentaux, contre toutes les formes de violence, d’oppression et d’esclavage sera plus incisive. »
Il s’agit à la fois d’humaniser les conditions de vie des migrants mais aussi d’intensifier les efforts pour permettre une diminution progressive des causes qui poussent des peuples entier à quitter leur terre natale.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s