Le pape François et la théologie de la libération

Romero3Voici un qui  texte a été publié dans la revue Consciência.Net le 22 janvier 2014. L’auteur, Marcelo Barros,  est moine bénédictin, théologien et bibliste, proche de Dom Helder Camara et de Joseph Comblin. Il est actuellement coordonnateur latino-américain de l’Association œcuménique de théologiens et de théologiennes du tiers-monde (ASETT) et conseiller, au Brésil, des communautés ecclésiales de base et des mouvements sociaux. Il  développe dans son article le rapport entre le pape et la théologie de la libération.

Extraits :

« Tous ceux et celles qui font de la théologie de la libération ont affirmé que le plus important ce n’est pas la théologie de la libération, mais le processus social et politique de libération, aujourd’hui plus nécessaire que jamais sur tous les continents . Donc, il ne s’agit pas de savoir si le pape adhère à la théologie de la libération. Ce qui est important, c’est de voir qu’il est sensible et attentif aux problèmes que cette théologie signale et dénonce dans le monde entier. Et cela, le pape le fait, que ce soit à l’occasion de ses discours et de ses entrevues, lors de son voyage sur l’île de Lampedusa pour démontrer sa solidarité envers les migrants persécutés, dans son exhortation apostolique Evangelii Gaudium (n° 53-60)… »

« … En demandant que les prêtres et les évêques retournent à leur base et cherchent à servir les périphéries, François reprend la doctrine de la seconde assemblée des évêques latino-américains, celle de Medellín (1968) qui proposait : « Une Église servante et pascale, engagée à la libération de tout être humain et de chaque personne dans son intégrité » (Med. 5,15). C’est ici que se situe le fondement premier de la théologie de la libération vers l’en-dehors de la théologie.. »

« …François a ouvert un dialogue avec toute la théologie, n’importe laquelle, parce que les deux papes précédents n’acceptaient que les théologiens de la cour. Il n’y avait plus de place dans l’Église pour une théologie qui n’était pas une simple répétition des encycliques et des documents romains… »

… Les avertissements pour que toute l’Église hiérarchique ne perde pas le contact avec les bases et, au contraire, pour que nous vivions une nouvelle insertion, sont très importants et utiles pour tous ceux et toutes celles qui font une théologie engagée à partir de leur pratique… »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s