Chrétiens d’Orient, Islam,

4225_ora-7131_440x260Le 9 septembre, à la Grande Mosquée de Paris,  des institutions musulmanes ont présenté un plan d’action pour soutenir les chrétiens d’Orient persécutés par l’État islamique. Sans doute aussi une réaction après l’assassinat de notre compatriote Hervé Gourdel.
 « L’appel de Paris » est considéré comme « fondateur et historique » par ses initiateurs.  Le document avait été transmis à « toutes les mosquées de France » pour le prêche de la prière du vendredi 12 septembre. Dans ce document, « les signataires dénoncent sans ambiguïté les actes terroristes qui constituent des crimes contre l’humanité et déclarent solennellement que ces groupes, leurs soutiens et leurs recrues ne peuvent se prévaloir de l’islam. Ces agissements d’un autre âge, tout comme les appels inconsidérés au djihad et les campagnes d’endoctrinement des jeunes ne sont fidèles ni aux enseignements ni aux valeurs de l’islam ».

 

3682024974Mais est-ce suffisant ? Pour le philosophe Abdennour Bidar, les croyants ne peuvent pas se contenter de dénoncer la barbarie terroriste pour éluder l’origine des dérives djihadistes. Face aux dogmes et à l’instrumentalisation politique dont ils sont l’objet, le monde musulman doit faire son autocritique et œuvrer à sa propre réforme. Face aux horreurs djihadistes, il explique qu’il ne suffit pas de dire : « Ce n’est pas l’islam », pour éluder la question : »Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? »
Nous vous invitons à lire sa tribune sur le site de Marianne.
Cet autocritique « de l’intérieur », même si l’auteur se dit  un des « fils éloignés (de l’islam) qui te regarde du dehors et de loin… avec le recul de la distance », mérite votre attention.

extrait :
« …Car je te vois en train d’enfanter un monstre qui prétend se nommer Etat islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : Daesh. Mais le pire est que je te vois te perdre – perdre ton temps et ton honneur – dans le refus de reconnaître que ce monstre est né de toi, de tes errances, de tes contradictions, de ton écartèlement entre passé et présent, de ton incapacité trop durable à trouver ta place dans la civilisation humaine.
Que dis-tu en effet face à ce monstre ? Tu cries : « Ce n’est pas moi ! », « Ce n’est pas l’islam ! » Tu refuses que les crimes de ce monstre soient commis en ton nom… »

Réjouissons-nous donc de ces deux « contributions ». A leur manière ces démarches respectives contribuent à mettre en lumière tout d’abord que les vrais musulmans sont aussi victimes de l’image que véhicule l’Etat islamique (ou Daesh). Ensuite que la situation non seulement des chrétiens d’Orient mais de tous les persécutés dans le monde au nom de l’Islam ou de tout autre religion nous invite à raison garder… Ils ne peuvent que nous inviter, nous les chrétiens, à user également de cette même compassion et de cette même capacité d’interpellation pour nous remettre en cause quand l’intolérable et l’inhumanité envahit le monde.

Parole de prophètes que celles des institutions musulmanes ou de Abdennour Bidar qui interpelle et dérange ? Sans aucun doute… Mais surtout, nous semble-t-il, Paroles et actes de l’Esprit à l’oeuvre dans le monde… qui souffle où il veut…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s