Perenco en RDC : quand le pétrole rend les pauvres encore plus pauvres

arton246-55af5Perenco au Bas-Congo, ou comment l’extraction pétrolière détruit l’environnement et les moyens de subsistance des populations locales, sans quasiment rien leur donner en retour ? À Muanda, « cité pétrolière la plus pauvre du monde », l’exploitation de l’or noir par la firme franco-britannique Perenco ne semble apporter aucun bénéfice réel. Un rapport du CCFD-Terre Solidaire dresse un tableau accablant de la situation. De bien mauvais augure alors que la République démocratique du Congo attire de plus en plus l’intérêt des multinationales pétrolières.

Pour en savoir plus, voir l’Observatoire des multinationales 23 janvier 2014, par Olivier Petitjean

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s